Fascias & Résonance biocellulaire en Zen Shiatsu: une Libération Emotionnelle de l’être

Vous allez me dire, quel est le lien entre le sens de ma vie et mes douleurs? Entre mon mal-être et l’expression de moi-même. Il s’agit ici de comprendre en quoi la libération tissulaire des fascias et du péricarde offre une ouverture du Cœur et du Corps, réelle Libération émotionnelle de l’être qui ouvre sur l’expression de Soi-même dans le respect, l’écoute, la bienveillance et la douceur. Là est le pas vers vous, vers votre réalisation, vers la reconnexion à votre vraie nature. Vous avez un Cœur en or qui brille en vous en secret et qui ne demande qu’à se révéler à vous-même.

C’est dans cette résonance biocellulaire profonde que durant la séance en Zen Shiatsu et au travers du toucher juste, j’associe un travail sur les fascias et la libération du péricarde, qui vous offre un nouvel espace interne pour réapprendre à habiter votre Corps en Conscience, à être, à exister en harmonie avec votre essence et l’univers dans lequel vous vivez.

La libération du Corps et du Cœur vous emmène ainsi, pas après pas vers la libération de l’être.

 


Les méridiens permettent une circulation de l’information et de la vibration de la vie en nous, afin de réguler notre organisme dans toutes les dimensions: physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Ainsi le travail de régulation des flux énergétiques dans les méridiens associés au travail sur les Fascias offre une régulation de ces mouvements d’énergie vitale dans tout l’organisme, dans tous les organes et dans toutes les cellules, par résonance biocellulaire car tous les tissus du corps humains communiquent entre eux par le biais des méridiens et des fascias!

En Médecine Traditionnelle Chinoise le méridien Maitre Cœur est le seul avec le méridien Triple Réchauffeur à ne pas avoir de forme, c’est à dire à ne pas être relié à un organe tel le poumon, la Rate ou le Foie. Ils sont énergétiquement les médiateurs entre la source de l’énergie de la vie et nous. Mes différentes observations et lectures ont orientés mes recherches sur le lien entre la fonction spirituelle des méridiens Triple Réchauffeur et Maitre-Cœur et la manifestation physique de cette forme d’énergie. En effet, s’ils ne sont pas reliés à un organe précis contrairement aux autres méridiens, ils sont quand même reliés anatomiquement aux tissus du corps dont les fascias et le péricarde font parti. Et il existe un lien fort entre leur fonction spirituelle et énergétique et la manifestation de cette énergie dans notre corps qui prend la forme du bien-être ou du mal-être, du mal de vivre ou de la Joie de vivre dirait Barbara dans sa chanson.

L’énergie vitale c’est l’énergie de la vie, celle qui existe malgré nous, l’énergie de la nature qui fonde toute forme de vie sur Terre et tous les cycles de vie. Ainsi nous sommes grâce à ces méridiens en connexion avec la vie, en harmonie avec les éléments, en équilibre, en quiétude, serein calme et confiant, présent dans l’ici et maintenant ou bien tout l’inverse!

C’est un état d’être qui est recherché dans toute pratique spirituelle et de bien-être, et qui est juste un état de conscience ouvert sur le monde et ouvert sur Soi. Pour cela nous parlons de prise de conscience, de crise de l’égo, de pleine conscience, d’introspection ou d’ouverture  du Cœur, de centrage sur soi sur son noyau émotionnel (le cœur!). Nous cherchons a exprimer qui nous sommes et qui nous aimerions voir se réaliser, en harmonie avec nos rêves et nos aspirations. On peut parler aussi de retrouver son enfant intérieur et de retrouver non pas l’innocence mais la conscience juste de l’émerveillement de la vie, de la Joie et du bonheur auquel nous aspirons tous et qui nous fait tellement peur:

 

Trouver un sens juste à sa vie, retrouver l’essence de la vie en Soi.

 


C’est dans cette perspective que pourraient s’inscrire les fameuses formulations « la pensée se réalise dans la matière » « vous êtes le créateur de votre vie »  » mettez votre mental au service du Cœur et pas l’inverse ». Mais la question c’est « comment fait-on cela??!! Et la réponse est il n’y a rien à faire, il y a juste à être. Mais quoi faire et comment faire pour être alors me direz-vous? Alors je vous propose d’accrocher des oreilles à votre Cœur et d’écouter la vibration de votre être dans ses ressentis avant, pendant et après la séance de shiatsu, pour trouver dans le flot de la vie, votre chemin, en conscience, pour trouver votre équilibre dans le déséquilibre de la vie.

Voilà pourquoi je vous invite à écouter votre ressenti après la séance pour décider du moment le plus juste pour revenir recevoir un shiatsu. Ce moment juste est le moment où vous en ressentez le besoin, c’est le moment où vos capteurs sensoriels vous indiquent qu’il y a une forte dysharmonie en vous, et cela peut aller de la fatigue chronique, à l’inconfort, à la douleur, au symptômes plus graves et à la maladie. Trouvez en vous cette intime conviction que c’est le moment, c’est une réelle cohérence interne ressentie même dans les troubles les plus douloureux, ceux qui vous disent que c’est le moment, que vous avez tout essayé et qu’il est tant de réagir, re-agir, agir autrement avec vous-même. Nous faisons des bilans de compétence pour réorienter notre vie, offrez vous votre bilan de connaissance de vous-même ou votre bilan de congruence, pour orienter vos choix de vie en conscience.

Oui ce n’est pas facile, personne n’a dit le contraire, la vie est en mouvement et en déséquilibre perpétuel, la marche est une recherche d’équilibre dans le déséquilibre, pratiquer le vélo est le même mouvement, aller dans la vie suis les mêmes règles métaphysiques! On se lance, on fait des expériences, on tombe, on se relève, on apprend, on recommence autrement, on grandit, on se repose, on médite sur le chemin parcouru et on se relance autrement….Il n’y a pas d’échecs, d’erreurs ni de problèmes, il n’y a que des expériences à grandir et des enseignements.

Dans mon cursus de formation m’est apparu la naturelle complémentarité de notre médecine occidentale et l’approche orientale du fonctionnement de l’organisme humain. C’est donc naturellement et progressivement que j’ai cheminé après 15 ans de relation d’aide et d’approfondissement sur la psyché humaine, vers l’anatomie par le mouvement à l’institut de Blandine Calais-Germain à Paris, le travail des fascias en Shiatsu auprès de Gabriela Poli à l’Institut Européen de Shiatsu à Berlin et les techniques avancées de régulation des flux énergétiques auprès de Wilfried Rapenecker en Espagne. Dernièrement les travaux de Montserrat Gascon sur la libération du Péricarde et ceux de Mike Mandl sur les mouvements d’énergie en nous, m’ont ouvert d’autres horizons de compréhension de la vie, complémentaires à toutes les approches que j’ai déjà traversées . Ce qui se manifeste à chaque instant dans chaque être et qui est toujours en connexion avec l’univers nous permet d’être en mouvement dans la vie et de faire un pas de côté vers soi, d’être ce pas de côté en conscience, c’est retrouver la connexion à soi-même en étant relié à l’univers des milles choses de la vie… en conscience. Ces différents voyages d’étude m’ont offert un vrai voyage intérieur et une autre ouverture du Cœur que je souhaite partager avec vous et faire rentrer en résonance dans les séances de Zen Shiatsu à présent.

C’est un peu comme en Tango Argentin, toujours connecté à l’Autre et à Soi dans la danse des corps et des âmes dans ce subtil déséquilibre qui n’offre finalement qu’un joli équilibre à vivre dans le mouvement de la danse, tant que l’on garde la puissance de cette connexion. Physiquement cette connexion se situe au Sternum et derrière le Sternum se trouve le Cœur protégé par le Péricarde.

 


Le péricarde est relié par les tissus et les fascias aux différents systèmes de l’organisme:

  • système osseux (vertèbres dorsales, clavicules, sternum, côtes, ceinture scapulaire)
  • système respiratoire ( il est relié au diaphragme qui ouvre ou ferme la respiration)
  • système sanguin (aorte, artère)
  • système hormonal (thymus)
  • système nerveux sympathique (ganglions stellaire qui provoquent les réactions physiologiques et psychologiques liées à la peur et au stress et qui activent en réaction le mental)

Fermé, le péricarde influence la fermeture de tous ces systèmes et emmène le mouvement postural du corps dans la fermeture en avant qui provoque physiquement et émotionnellement un repli sur soi, engendre les douleurs que l’on connais: douleur de dos, oppression thoracique, difficulté à respirer, hypertension artérielle, angoisses, mal-être existentiel, sensation d’être enfermé en soi. Ce mouvement postural est très énergivore et épuise l’organisme.

Les fascias ont un rôle dans la mécanique du corps humain, ils sont une suite de tissus ininterrompus et qui prennent une double direction dans le corps: de la tête aux pieds et de l’intérieur vers l’extérieur. Je fais ici le parallèle avec les enseignement de Maitre Masunaga en Zen Shiatsu qui préconisait d’orienter la séance de shiatsu dans ces mêmes mouvements directionnels!

Ainsi les fascias, tissus très fin et très réactifs sont une sorte d’enveloppe interne du corps, présente à tous les niveaux du corps, enveloppant ainsi toute la structure des muscles, des os, des nerfs, des vaisseaux, des organes…. Les fascias structurent le corps au travers de cette enveloppe superficielle qui se subdivise de plus en plus profondément dans le corps jusqu’à chaque cellule de façon discontinue et qui confère au corps le maintien de sa posture, la contention des organes et des muscles, qui lui offre d’être debout entre Ciel et Terre et relié à lui même de sa surface corporelle jusque dans la profondeur de son être. Pour illustrer ce propos, prenons le fascia endothoracique , il enveloppe le péricarde, le diaphragme et la plèvre et influence ainsi l’enveloppement du cœur et des poumons qui sont ouverts ou fermés selon le mouvement d’ouverture ou de fermeture de ce fascia. On voit ici l’incidence sur l’état émotionnel, les oppressions thoraciques et les difficultés respiratoires liés au stress, à l’angoisse, aux peurs et à l’état de fermeture du Cœur-Esprit.

Un travail sur les fascias pendant la séance de shiatsu permet la résonance du travail des méridiens jusque dans chaque cellule du corps, redonnant une ouverture interne fantastique, une autre sensation corporelle, une autre conscience du corps. Cette autre perception de Soi nous offre une ouverture vers Soi progressive, nous permettant de vivre les aléas de la vie dans d’autres disposition physique et émotionnelles. Ce travail sur les fascias implique un travail sur les zones du corps qui en manifestent le besoin ainsi que sur la zone du péricarde qui est très souvent fermée, ce travail aidera les fascias à s’ouvrir à eux-mêmes, à libérer le stress imprimé dans les tissus. C’est cela que je nomme aujourd’hui fascia et résonance biocellulaire en Zen Shiatsu: vers la libération émotionnelle de l’être, ce n’est pas un concept mais juste un constat né de mes observations et de mes recherches et juste ma façon de donner le Zen Shiatsu aujourd’hui!

Ainsi, libérer le péricarde et les fascias c’est donner un chemin au corps pour ouvrir sa posture, se libérer des douleurs physique, se libérer des tensions émotionnelles, c’est se vivre autrement que par la peur et s’offrir la Joie, c’est écouter son Cœur et moins son Mental. C’est se donner en cadeau l’ouverture du Cœur nécessaire à la connexion à Soi et à l’univers de la vie afin de cheminer vers vous en conscience, de faire vos pas et vos choix dans le respect de qui vous êtes et en harmonie avec la vie en vous et autour de vous.

 


Les méridiens Triple Réchauffeur et Maitre Cœur sont une voie de communication entre nous et notre environnement ….une connexion entre l’univers et nous en quelque sorte!
Akinobu Kishi écrit dans son ouvrage Seiki. La vie en Résonance. L’art secret du Shiatsu qu’  « être dans son Hara signifie être en relation juste avec Soi-même et le monde, ce qui doit se manifester dans chaque pensée, mot ou action de la vie quotidienne ». Le Hara est le centre vital de l’homme, situé au niveau du ventre, et de lui partent tous les méridiens dans le corps. Voilà pourquoi une séance de Zen Shiatsu débute toujours par un bilan du Hara du receveur, afin de se connecter à la résonnance de ce qui s’exprime dans le corps de la personne qui vient recevoir un shiatsu.

Le méridien Triple réchauffeur nous offre une défense émotionnelle par une circulation de l’énergie en surface du corps de façon à distribuer l’information de l’état d’être à l’ensemble du système organique (circulation du sang et des liquides organiques, oxygénation et nutrition des cellules, élimination des toxines…). Les fascias offrent cette fonction anatomique dans l’ensemble de l’organisme. Le travail sur les fascias offre donc une communication de l’information dans toutes les dimensions de l’être lors de la séance de shiatsu en résonance avec chaque cellule du corps. Ainsi chaque cellule s’ouvre, reprend sa place, redonne une autre ouverture aux organes et aux tissus et votre espace intérieur est retrouvé dans un autre mouvement du Ki proposé lors du travail en Shiatsu et en Fascias.

Le méridien Maitre-Cœur, appelé aussi Péricarde ou Protecteur du Cœur, offre au cœur une protection physique par la membrane anatomique du Péricarde mais aussi symbolique et spirituelle dans la résonance des flux énergétiques. Il gouverne les 12 autres méridiens, il assure la stabilité de l’Esprit en lui permettant de s’abriter sereinement dans le Cœur, il protège notre noyau émotionnel des influences extérieures qui troublent notre stabilité émotionnelle, source de l’essentiel de nos maux et tensions. En équilibre il offre de vivre la Joie intérieure, le contentement, l’émerveillement du jeune enfant (votre enfant intérieur) et le gout de la vie et la saveur des petites choses de la vie. Il s’agit là de l’amour! On ne peut pas parler du Cœur sans parler de l’amour et des émotions, de l’amour de soi et des autres, de l’estime de soi et à contrario de nos peurs les plus légitimes mais les plus envahissantes et qui entravent la libre circulation de l’énergie en nous, notre liberté d’être nous -même et de nous aimer tel que nous sommes.


 

La transcendance, l’éveil spirituel, le changement et la transformation intérieure ne sont ni illusoires ni ésotériques! Le chemin pour y arriver est celui qu’on emprunte avec le Cœur et pas le Mental. Ainsi offrir au péricarde de se libérer pendant la séance de Shiatsu offre, conjointement au travail des fascias, une réelle ouverture du Cœur et un vrai espace de Conscience interne que chacun peut investir à sa façon pour habiter son présent, pour habiter son Corps, son Cœur, son Esprit et sa vie dans une autre Conscience. Rien n’est à chercher en dehors de nous même! Et tout est à réaliser dans la conscience du monde dans lequel nous vivons: l’homme est debout dans la vie, aligné entre le Ciel et la Terre, soumis donc à ses influences et traversé par les changements internes que cela offre à vivre dans nos vies. Il est un être biologique et social, traversé par les lois de la nature et du vivre ensemble. L’harmonie en nous, l’art de vivre offert par ce Zen Shiatsu spécifique que je vous propose, c’est de retrouver un équilibre entre la vie mentale et la vie émotionnelle pour que la vie corporelle soit plus agréable à vivre. Il s’agit là de votre liberté d’être, physique, mentale, émotionnelle et spirituelle; un vrai alignement dans le Cœur de l’équilibre entre votre Ame, votre Corps et votre Esprit.

 


Bienvenue dans la maison de votre Esprit…dans votre Cœur.


Au plaisir de vous accompagner sur votre chemin, pas après pas, jamais trop et jamais trop vite et toujours un pas après l’autre, dans le respect du temps qu’il vous faut pour vous retrouver.